Le principe du trésor de Randy Alcorn (The Treasure Principle, Review)

Le principe du trésor : très petit livre sur un sujet hautement important : l’argent et les dons.Gros mot pour certains, et meilleur ami pour d’autres, l’argent laisse peu de monde indifférent. D’autant que dans le monde dans lequel nous vivons il est difficile de vivre en l’ignorant. Je vous présente un livre qui en parle avec justesse et nous incite à donner dans une bonne perspective et avec joie. 

Treasure Principle frenchLe livre aborde le sujet sans en faire le but de notre salut et sans non plus en parler comme une chose dont il faut absolument se débarrasser. Son but est de faire réfléchir sur notre rapport à l’argent sans tomber dans le piège qui voudrait que le seul désir de Dieu c’est de nous rendre riche ou Dieu déteste l’argent et ceux qui en ont.

Il y a une joie dans le fait de donner pour la gloire de Dieu et Randy Alcorn nous l’explique très bien. Il se
base sur le verset très connu de Mathieu 6.19-20 pour nous expliquer 6 principes du trésor : « Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent; mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ne ne dérobent. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur ».

Voici les principes (pour plus de détails dans le livre):

  • Clé n°1 : Dieu possède tout. Je suis le gestionnaire de ses biens.
  • Clé n°2 : Mon coeur se trouve toujours là où je place l’argent de Dieu.
  • Clé n°3 : Ma résidence permanente, c’est le ciel, pas la terre.
  • Clé n°4 : Je dois vivre pour la ligne et non pour le point.
  • Clé n°5 : Donner est le seul antidote au matérialisme.
  • Clé n°6 : Dieu accorde la prospérité non pas pour améliorer mon niveau de vie, mais pour améliorer le niveau de mes dons.

L’auteur ne donne pas de directives toutes faites, du style il faut donner 50,23 % de ses revenus à l’église ou soutenir minimum 10 oeuvres chrétiennes par exemple, mais il pose les bonnes questions pour que nous puissions prendre de bonnes décisions.

Il nous faut être intentionnelle dans notre façon de donner, c’est à dire, pourquoi on donne, à qui on donne, comment on donne, combien on donne. C’est un ensemble. Jésus ne dit pas seulement de ne pas amasser des trésors sur la terre mais il continue en disant d’en amasser dans le ciel. Il y a deux endroits où nous pouvons investir : la terre ou le ciel. L’auteur nous explique pourquoi c’est finalement logique d’investir dans des choses qui auront du « rendement » au ciel et non sur la terre. Ce qui est bien c’est que nos actions ont une dimension, une portéeéternelle et cela fait du bien de le relire. Et c’est plus libérateur que de donner pour avoir plus.

euro

Ce livre donne encore plus envie de donner. En tant que chrétienne, on sait qu’il faut donner, c’est pas une nouveauté, soutenir l’église, des oeuvres, les démunis etc. mais l’auteur nous montre encore plus la joie qu’il y a à le faire, le bien fondé, la logique, l’intérêt.

Ça faisait longtemps que je n’avais pas lu sur ce thème et j’avais envie de faire le point sur moi-même sur ce sujet tellement important. Le livre a épandu à mes attentes, car je voulais réfléchir à ma façon de donner et le faire avec beaucoup plus de joie. La deuxième partie du titre annonce : Découvrir la joie de donner. Et c’est réussi, si vous ne l’aviez pas ça encourage et si vous aviez de la joie, vous en aurez encore plus.

Je vous laisse avec quelques citations du livre :

« Cinq minutes après notre mort, nous saurons exactement comment nous aurions dû vivre. Or Dieu nous a donné saParole pour que nous n’ayons pas à attendre cette échéance pour le découvrir. Et il nous a donné son Esprit pour nous transmettre la puissance de vivre de cette façon dès à présent. »

« Ne vous amassez pas des richesses sur la terre ». Pourquoi pas ? Parce que les trésors terrestres sont mauvais ? Non. Parce qu’ils ne durent pas. »

« Vous auriez pu croire que Jésus s’opposait à l’accumulation de trésors personnels. Non. Au contraire, il la recommande ! En fait, il la commande . Jésus veut que nous accumulions des trésors. Il nous dit seulement de cesser de les stocker dans le mauvais lieu et de commencer à les accumuler au bon endroit ! »

« Un serviteur gère les biens dans l’intérêt de leur propriétaire. Il n’exerce aucun droit sur ces biens. Son travail consiste à déterminer ce que le propriétaire désire en faire, puis à exécuter sa volonté. »

 » Le pasteur A. W. Tozer a écrit « Un objet aussi élémentaire que l’argent peut être transmuté en trésor éternel. Il peut être converti en nourriture pour les affamés et en vêtements pour les démunis; il peut permettre à un missionnaire de continuer activement à gagner des âmes à la lumière de l’Evangile et ainsi se transformer en devises éternelles. La moindre possession matérielle peut être changée en richesse éternelle. Tout ce qui est donné au Christ est immédiatement frappé d’immortalité » the transmutation of Wealth, Born after Midnight, Harrisburg, Christian Publications, 1959, p. 107. traduction libre » 

« Il est de plus en plus fréquent pour des chrétiens de se poser mutuellement des questions difficiles : « Comment se porte ton mariage ? As-tu passé du temps à lire la Parole ? Parviens-tu à préserver ta pureté sexuelle ? As-tu partagé ta foi récemment ? » Mais avec quelle fréquence demandons-nous : « Combien donnes-tu au Seigneur ? As-tu volé Dieu ces derniers mois ? Es-tu sensible au matérialisme ? » 


Vous pouvez vous procurer ce livre chez son éditeur BLF, presque partout dans le monde, via ce lien : Le principe du trésor BLF

This book review of Randy Alcorn’s book The Treasure Principle in French was originally posted on ElleCroit.com. [Reposted by permission of the author] The book in French is available for purchase at blfstore.com

Photo credit: Susan Kers via FreeImages

You might also like…