S'insurger contre le jugement aboutit au jugement (Why Are Anti-Judgmental People So Judgmental?)

S'insurger contre le jugement aboutit au jugement Dans notre culture postmoderne, le verset le plus cité et le plus connu n'est pas "Car Dieu a tant aimé le monde", mais "Ne jugez pas." Le jugement est considéré par le monde entier comme le péché cardinal, la quintessence de l'hypocrisie des chrétiens.

Le monde est rapide à penser que les chrétiens se positionnent trop en "juges". Mais il n'est pas le seul. Certains chrétiens sont plus que disposés à accuser d'autres croyants d'être dans le "jugement".

J'ai remarqué une tendance qui est à la hausse, et qui me préoccupe de plus en plus : les personnes qui s'érigent contre le jugement JUGENT en réalité de la même façon tous ceux qu'ils critiquent. Pour commencer, bien souvent, ils se trompent ; ensuite, ils font preuve du même manque de tact que ceux qu'ils condamnent, et imaginent en permanence le pire.

Il est intéressant de constater ces attitudes chez des personnes qui se targuent de leur tolérance et condamnent en permanence les autres pour leur tendance à juger. Quand ils traitent les autres d'hypocrites, sans les connaître, et sans connaître leur cœur ou leurs intentions, ne sont-ils pas en train de les juger ?

Ce sujet a été porté à mon attention il y a plusieurs mois, quand j'ai posté ceci sur ma page Facebook : Nous sommes en train de perdre de vue ce que veut dire avoir pour Dieu une vénération sans équivalent. Des adjectifs comme "puissant" étaient dans le passé réservés à Dieu. Aujourd'hui, ils sont utilisés pour décrire une belle action en sport, une musique qu'on vient de télécharger, ou un délicieux sandwich.

Plusieurs commentateurs ont rapidement supposé que j'émettais un jugement contre ceux qui emploient le mot "puissant" . Que j'essayais de culpabiliser les autres simplement parce qu'ils s'expriment avec leur cœur. Ou encore, ils ont prétendu que je faisais la promotion du légalisme. Un membre de l'équipe d'EPM et moi avons répondu à certains commentaires dans le but de clarifier les choses, mais d'autres messages critiques ont bientôt été ajoutés par ceux qui continuaient à partir du principe que mon post était un jugement. (J'en profite pour dire que j'accepte qu'on ne soit pas d'accord avec moi et qu'on me l'écrive en commentaire sur ma page Facebook, à partir du moment où c'est fait avec respect) .

Malheureusement, cette tendance à se poser en "juge de ceux qu'on pense être dans le jugement" ne se limite pas aux réseaux sociaux. Elle atteint même les convictions doctrinales telles que l'enfer, accusant ceux qui croient ce que Jésus dit dans les Écritures de ne pas se comporter à l'image de Jésus. Inversement, ceux qui ne prennent pas au sérieux l'enfer considèrent qu'eux-mêmes reflètent l'image de Jésus. (Pourtant Jésus a enseigné la réalité de l'enfer éternel... qui sommes-nous pour penser que nous sommes si remplis d'amour que nous ne pouvons envisager l'existence d'un tel endroit ? Nous croyons-nous plus aimants que Jésus ? )

Voici ce que j'encourage chacun à faire : n'imaginez pas le pire, et soyez lents à coller l'étiquette de "juge" sur les autres. Faites preuve de respect et traitez les autres avec dignité. Par-dessus tout, s'il vous plaît, ne condamnez pas les autres en pensant que vous connaissez leurs intentions. Jacques 1:19 le formule ainsi : "Que chacun soit prompt à écouter, lent à parler, lent à la colère."


Why Are Anti-Judgmental People So Judgmental?

In our postmodern culture, the most quoted and widely recognized verse is not “For God so loved the world,” but “Judge not.” Being judgmental is seen by the world as the cardinal sin, the epitome of hypocrisy that Christians have a corner on.

But it’s not just the world that’s quick to label Christians as “judgmental.” Some Christians are often all too ready to call other believers judgmental.

There’s a growing trend I’ve noticed and have become concerned about: namely, that people who are anti-judgmental are SO judgmental of anyone else they perceive to be passing judgment. One, they’re often wrong; two, they’re just as harsh as those they condemn and continuously assume the worst.

It’s interesting when these attitudes come from people who pride themselves on their tolerance and constantly condemn others for being judgmental. Isn’t calling people hypocrites, when you don’t know them, their heart or their motives, somewhat judgmental?

This subject came to my attention several months back when I shared this on my Facebook page:

We are losing a sense of unique reverence for God. Terms such as “awesome” were once reserved for God, but now describe a good catch, new music download or a tasty corn dog.

Several commenters were quick to assume that I was judging those who used the word “awesome” and trying to make people feel guilty from speaking from their hearts, or they indicated that I was promoting legalism. An EPM staff member and I made clarifying statements in reply to some early comments, but other critical comments came in from those still assuming the post was “judgmental.” (By the way, I welcome comments on my Facebook page from those who disagree with me, as long as they’re respectful of others.)

But unfortunately, this “judgmental about those who are deemed as judgmental” attitude isn’t limited to social media. It transcends to doctrinal beliefs such as hell, in which those who believe what Jesus said in Scripture are accused of not being like Jesus. Meanwhile, those who don’t take Christ’s words about hell seriously commend themselves as being like Jesus. (Since Jesus taught the reality of eternal hell, who are we to think we’re too loving to believe there is such a place? Do we think we’re more loving than Jesus?)

I would encourage everyone to do this: don’t believe the worst, and be slow to label others as “judgmental.” Show respect and treat others with dignity. Above all, please don’t condemn people by presuming you know their motives. James 1:19 puts it this way: “let every person be quick to hear, slow to speak, slow to anger.”


Photo Credit:  Unsplash and Phone via photopin(license)

Randy Alcorn, founder of EPM

Randy Alcorn (@randyalcorn) is the author of over fifty books and the founder and director of Eternal Perspective Ministries